Articles

Non classé

DÉPENDANCE AFFECTIVE:

2O COMPORTEMENTS ET ATTTUDES SIGNES DE DÉPENDANCE AFFECTIVE:


  • Ne pas exprimer son désaccord par peur de représailles;
  • Commettre des gestes en désaccord avec ses valeurs ou désirs pour ne pas déplaire ou encore pour être aimé et apprécié;
  • Attribuer tous les mérites à l’autre ou aux circonstances;
  • Ne pas assumer sa part de responsabilité de ses échecs relationnels;
  • Laisser l’autre choisir sur à peu près tout;
  • Culpabiliser l’autre du manque d’attention qu’il nous accorde;
  • Insister pour que son partenaire soit toujours là;
  • Multiplier les rencontres amoureuses;
  • Rester dans une relation qui ne convient plus;
  • Être dans le « tout ou rien » : un jour on vit l’amour fou, la grande passion, et au moindre conflit, on envisage la rupture;
  • Utiliser toutes sortes de stratégies pour séduire l’autre, pour s’assurer de sa présence;
  • Vivre pour l’autre et à travers l’autre : on manque d’intérêt pour sa propre vie;
  • Capable d’un grand dévouement et même prêt à tout abandonner ou négliger ce que nous avons de plus précieux pour ne pas déplaire au nouveau partenaire;
  • Tendance à vivre avec son partenaire de l’isolement pour protéger son illusion de bonheur, pour se rendre indispensable à celui-ci et pour lui éviter l’occasion d’avoir des distractions;
  • Aimer pour deux : même devant l’infidélité ou le désintéressement évident de l’autre, demeurer convaincu que la relation est possible;
  • Pardonner tout, même l’impardonnable;
  • Se contenter de peu et, au moindre indice de tendresse, s’accrocher à la possibilité d’un amour grandissant et espérer l’amour de l’autre;
  • Espérer que nos efforts, notre abnégation ou même notre soumission nous amèneront l’affection, l’appréciation et la valorisation;
  • Vouloir être rassuré souvent ou constamment;
  • Demander sans cesse des preuves d’amour.

En plus de tout cela, une personne dépendante affective se ment à elle-même.

Elle refuse souvent de voir qu’elle demande beaucoup d’énergie à ses proches, ses collègues et son partenaire amoureux.

La dépendance affective est un aimant à relations déséquilibrées voir toxiques, comment attirer quelqu’un d’équilibré en étant soi-même en déséquilibre affectif? 

Pour garder l’amour de l’autre le dépendant affectif emploie lui aussi des comportements toxiques, il manipule, culpabilise, se place en victime, il aime de façon immature ( colère, caprices, bouderies, chantages déguisés ou non, choix radicaux sous l’impulsion des émotions…).

La loi d’attraction qu’on le reconnaisse ou non est partout: Si l’on n’a pas guéri ses blessures, ou fait un travail sur nous et que nous sommes encore en déséquilibre affectif, nous attirons à nous des personnes en déséquilibre aussi.

Pour casser ce cycle de relations destructrices et malsaines, une seule solution: travailler sur soi avec courage, lucidité et bienveillance. Les résultats POSITIFS ne viendront pas du jour au lendemain, mais ils viendront si vous ne lâchez pas…

ET, Maintenant, que dois-je faire?

Vous vous reconnaissez comme dépendant affectif?

Voilà une première étape de franchie!

Maintenant, il s’agit d’apprendre à gérer ces pulsions et de composer avec cette dynamique, afin d’avoir de meilleures relations,

Voici quelques idées pour y arriver :

  • Reconnaître comme normal et valable son besoin d’être aimé;
  • Avoir de la compassion pour ses besoins et ses blessures;
  • En parler avec bienveillance pour soi;
  • Reconnaître que l’on ne s’aime pas;
  • Apprendre à s’aimer;
  • Faire des actions permettant d’aller vers une plus grande autonomie dans ses relations affectives;
  • Trouver des centres d’intérêt personnels, qui ne dépendent pas de tel ou telle personne. ( peinture, voyages, arts, chant, danse…)
  • Prendre la responsabilité de ses besoins;
  • S’affirmer, avoir confiance en soi et améliorer son estime personnelle;
  • Pratiquer le « lâcher-prise » à l’égard des autres;
  • Demander de l’aide;
  • Se pardonner.

 Bien évidemment c’est plus facile à dire qu’à faire et s’y tenir toute seule n’est pas évident, voilà pourquoi je te conseille de te faire coacher, par la spécialiste de la dépendance affective : MA COACH POSITIVE 😉

Quel meilleur investissement que celui que l’on fait sur soi-même ? 

XOXO

love coach

Les signes de la Dépendance Affective

2O COMPORTEMENTS ET ATTTUDES SIGNES DE DÉPENDANCE AFFECTIVE:


  • Ne pas exprimer son désaccord par peur de représailles;
  • Commettre des gestes en désaccord avec ses valeurs ou désirs pour ne pas déplaire ou encore pour être aimé et apprécié;
  • Attribuer tous les mérites à l’autre ou aux circonstances;
  • Ne pas assumer sa part de responsabilité de ses échecs relationnels;
  • Laisser l’autre choisir sur à peu près tout;
  • Culpabiliser l’autre du manque d’attention qu’il nous accorde;
  • Insister pour que son partenaire soit toujours là;
  • Multiplier les rencontres amoureuses;
  • Rester dans une relation qui ne convient plus;
  • Être dans le « tout ou rien » : un jour on vit l’amour fou, la grande passion, et au moindre conflit, on envisage la rupture;
  • Utiliser toutes sortes de stratégies pour séduire l’autre, pour s’assurer de sa présence;
  • Vivre pour l’autre et à travers l’autre : on manque d’intérêt pour sa propre vie;
  • Capable d’un grand dévouement et même prêt à tout abandonner ou négliger ce que nous avons de plus précieux pour ne pas déplaire au nouveau partenaire;
  • Tendance à vivre avec son partenaire de l’isolement pour protéger son illusion de bonheur, pour se rendre indispensable à celui-ci et pour lui éviter l’occasion d’avoir des distractions;
  • Aimer pour deux : même devant l’infidélité ou le désintéressement évident de l’autre, demeurer convaincu que la relation est possible;
  • Pardonner tout, même l’impardonnable;
  • Se contenter de peu et, au moindre indice de tendresse, s’accrocher à la possibilité d’un amour grandissant et espérer l’amour de l’autre;
  • Espérer que nos efforts, notre abnégation ou même notre soumission nous amèneront l’affection, l’appréciation et la valorisation;
  • Vouloir être rassuré souvent ou constamment;
  • Demander sans cesse des preuves d’amour.

En plus de tout cela, une personne dépendante affective se ment à elle-même.

Elle refuse souvent de voir qu’elle demande beaucoup d’énergie à ses proches, ses collègues et son partenaire amoureux.

La dépendance affective est un aimant à relations déséquilibrées voir toxiques, comment attirer quelqu’un d’équilibré en étant soi-même en déséquilibre affectif? 

Pour garder l’amour de l’autre le dépendant affectif emploie lui aussi des comportements toxiques, il manipule, culpabilise, se place en victime, il aime de façon immature ( colère, caprices, bouderies, chantages déguisés ou non, choix radicaux sous l’impulsion des émotions…).

La loi d’attraction qu’on le reconnaisse ou non est partout: Si l’on n’a pas guéri ses blessures, ou fait un travail sur nous et que nous sommes encore en déséquilibre affectif, nous attirons à nous des personnes en déséquilibre aussi.

Pour casser ce cycle de relations destructrices et malsaines, une seule solution: travailler sur soi avec courage, lucidité et bienveillance. Les résultats POSITIFS ne viendront pas du jour au lendemain, mais ils viendront si vous ne lâchez pas…

ET, Maintenant, que dois-je faire?

Vous vous reconnaissez comme dépendant affectif?

Voilà une première étape de franchie!

Maintenant, il s’agit d’apprendre à gérer ces pulsions et de composer avec cette dynamique, afin d’avoir de meilleures relations,

Voici quelques idées pour y arriver :

  • Reconnaître comme normal et valable son besoin d’être aimé;
  • Avoir de la compassion pour ses besoins et ses blessures;
  • En parler avec bienveillance pour soi;
  • Reconnaître que l’on ne s’aime pas;
  • Apprendre à s’aimer;
  • Faire des actions permettant d’aller vers une plus grande autonomie dans ses relations affectives;
  • Trouver des centres d’intérêt personnels, qui ne dépendent pas de tel ou telle personne. ( peinture, voyages, arts, chant, danse…)
  • Prendre la responsabilité de ses besoins;
  • S’affirmer, avoir confiance en soi et améliorer son estime personnelle;
  • Pratiquer le « lâcher-prise » à l’égard des autres;
  • Demander de l’aide;
  • Se pardonner.

 Bien évidemment c’est plus facile à dire qu’à faire et s’y tenir toute seule n’est pas évident, voilà pourquoi je te conseille de te faire coacher, par la spécialiste de la dépendance affective : MA COACH POSITIVE 😉

Quel meilleur investissement que celui que l’on fait sur soi-même ? 

XOXO

bien-être wellness coaching

Le POUVOIR du GROS SEL

Comment se débarrasser des mauvaises énergies lors d’une mauvaise journée ? Le GROS SEL est utilisé depuis la nuit des temps, pour combattre et éloigner les MAUVAISES ENERGIES

Le gros sel agit sur la sphère astrale et psychique, comme un stérilisateur. Il purifie l’environnement des énergies négatives et il crée une barrière invisible et très puissante contre les énergies nocives. Le sel est un conducteur électrique qui absorbe les ions négatifs. En contact avec la peau, sa fonction est d’enlever l’énergie négative dans l’aura.

La puissance de Gros Sel

Le sel est considéré comme un purificateur puissant d’environnements. Le sel est un cristal et envoie donc des ondes électromagnétiques qui peuvent être mesurés par la radiesthésie. Il a la même longueur d’onde que la couleur violette, capable de neutraliser les champs électromagnétiques néfastes. Les personnes qui ont déjà étudié la chromo-thérapie savent que la couleur violette est l’une des plus puissantes couleurs et sa fonction est d’éliminé toute la négativité de notre corps subtils.

Depuis l’Antiquité, le sel est utilisé par les hommes et il est considéré comme un bien très précieux. Le mot sel vient du vocabulaire grec “hals » et « halos », ce qui signifi le sel que vient de les mers. Dans la Rome antique, sa valeur monétaire et le coût est comparable à l’or, de la soie et des épices. Les gens recevaient en paiement en sel en fonction de leur travail effectué. Ainsi l’origine du mot salaire vient de la langue latine “Salarium”, qui signifie “argent pour acheter du sel” ou “ration de sel”.

L’utilisation du sel dans les différentes cultures

Dans l’Antiquité, le sel a été utilisé comme une offrande pour les Dieux afin obtenir une protection spirituelle.

Les Assyriens – dans les rituels religieux.

L’Egypte – le sel a été considéré comme un produit sacré et offert aux Dieux. De plus, le sel était utilisé dans le processus d’embaumement des personnes importants.

Rome- il signifit le symbole de la sagesse et il est utilisé dans les rituels du baptême.

Grèce- c’est un symbole de purification et de destruction.

Hébreux – C’est une offrande pour les Dieux et il est le symbole de purification. Dans les rituels, le sel a été utilisé pour faire l’alliance de Dieu avec le peuple juif.

Christianisme: C’est symbole de la purification et le rituel du baptême était de placer du sel sur les lèvres de l’enfant.

Moyen Age, Il était utilisé pour éloigner les mauvais esprits. Les personnes mettaient du sel dans les cheminées des maisons pour empêcher les démons d’entrer.

Africains – Lorsque quelqu’un change de maison, il la lave avec de l’eau et du sel pour enlever les énergies négatives.

Japon – C’est un symbole de purification, ils jetent du sel près de la porte d’entrée de leurs maisons pour éliminer l’énergie négative.

Comment utiliser du gros sel

Vous pouvez éliminer les énergies négatives de votre maison en suivant ces conseils:

Conseils pour l’harmonisation de l’environnement avec du gros sel:

1) un verre d’eau avec du sel derrière la porte d’entrée de votre maison. Mettez de l’eau dans un verre et ajouter 3 pincées de sel raffiné.

Il faut changer l’eau chaque semaine, de sorte que votre maison sera propre d’énergie négative.

2) Essayez de vous débarrasser de choses que vous n’utilisez plus, comme des vêtements, des objets, des magazines, etc.

3) Après une fête, laver toutes les tasses et assiettes avec du gros sel pour neutraliser l’énergie de vos invités.

4) Mettez un peu de sel dans les quatre coins de chaque pièce de la maison et remplacer le sel une fois par mois. Cette tasse avec du sel promouvoir l’ajustement de l’énergie et va filtrer l’environnement.

Chaque fois que le gros sel commence à former une croûte sur le bord ou les bulles, il faut jeté le contenu de la tasse dans l’évacuation de l’évier. Le mélange de sel avec de l’eau ou de l’alcool absorbe tout le mal qui est dans l’air, et aide à purifier et à empêcher la jalousie, le mauvais œil et d’autres sentiments inférieurs de pénétrer dans votre maison.

Nettoyage de votre champ aurique de sel:

Le sel est recommandé pour nettoyer l’aura qui est le champ de lumière qui entoure le corps humain. Lorsque l’aura est saturé, le sel est le seul composé qui reconstitue rapidement. Selon l’ésotérisme, l’eau du bain et le sel est idéal pour l’expansion de notre aura. Mettre un bol de sel de garande sous le lit et le laisser 5 jours puis le changer …

1) Vous devez prendre une douche à votre habitude. Aprés prennez un grand verre d’eau et trois cuillères de sel. Mélangez tous. Quand vous finissez votre bain, vous allez prendre le verre d’eau et de sel et vider le sur votre corps (de l’épaule droite vers le bas et la gauche vers le bas ).

2) Le bain avec du sel de l’herbe “la rue” de nom latin “Ruta Graveolens” est un bain de se décharger des énergies négatives. C’est très bon quand vous avez plusieurs symptômes de l’excès de « poids espritual », qui se traduisent par de graves maux de dos, sensation de malaise, d’être toujours endormi et d’avoir des maux de tête.

Comment: préparer un thé avec de l’herbe. Prennez un bol d’eau chaude, versez le thé infusé avec la plante « la rue » et ajoutez deux poignées de sel. Prenez votre bain normal et lorsque vous avez terminé, prenez le contenu du bol et versez de l’épaule vers le bas.

3) Lorsque vous arrivez à une réunion d’affaires, ou toutes manifestations publiques prennez un cristal de sel et toucher le avec le bout de la langue pendant quelques secondes (Ne pas le faire pour les personne qui ont une pression artérielle élevée), le cristal va absorber toutes les énergies négatives.

Inhalation :

1 cuillerée à café de gros sel pour un bol d’eau chaude, à respirer environ 5 minutes.

Cette utilisation du sel n’est pas sans rappelé le sérum physiologique utilisé pour dégager les sinus, (composition du sérum physiologique: 9 g de chlorure de sodium pour 1 litre d’eau bouillie).

Le sérum physiologique est aussi utilisé pour nettoyer les plaies variqueuses et contre certains eczémas.

Nettoyage de votre champ aurique


Le sel est recommandé pour nettoyer l’aura qui est le champ de lumière qui entoure le corps humain. Lorsque l’aura est saturée, le sel est le seul composé qui le reconstitue rapidement. En ésotérisme, l’eau du bain et le sel est idéal pour l’expansion de notre aura.

Vous devez prendre une douche comme d’ habitude. Ensuite prenez un grand verre d’eau et trois cuillères de sel … Mélangez …. Quand vous finissez votre bain, prenez le verre d’eau et de sel et videz le sur votre corps (des épaules vers le bas).

Le sel comme protection dans la maison
Le sel est l’élément purificateur le plus puissant, il permet de neutraliser les énergies négatives et de purifier votre habitation.

Pour éloigner les pensées parasites et les présences indésirables pendant votre sommeil, déposez une poignée de gros sel dans une coupelle blanche et neutre (sans inscription) et placez-là sous votre lit. Changez le sel tout les 21 jours en le jetant dans les toilettes.
Pour protéger votre habitation contre des mauvaises énergies ou des menaces éventuelles, faites une ligne de sel devant votre porte et une ligne devant chaque fenêtre sur toute la longueur.
Changez le sel tout les 7 jours en le jetant dans les toilettes.
Une bassine avec du sel et de l’eau pour les pieds

Bain de pieds au gros sel

Prenez régulièrement un bain de pieds avec des produits naturels et vous serez certain d’avoir toujours des pieds en bonne santé.

Avantages Physiologiques : Aide à désintoxiquer le corps et éliminer les virus – Stimule notre sang naturellement – Aide à soulager les callosités – Détend tous votre système musculaire – Aide à soulager les rhumatismes et l’arthrite.

Avantages Esthétiques
Élimine les impuretés de la peau.
Apaise les irritations de la peau comme le psoriasis / eczéma.
Soulage les démangeaisons, brûlures et picotements.
Fait ramollir la peau – Aide à guérir les cicatrices – Apporte l’équilibre de l’humidité de la peau.
Avantages de la vie quotidienne : Soulage la fatigue, les pieds endoloris et les muscles de la jambe – Soulage la tension dans les mains et les poignets – Aide à soulager les blessures sportives
Avantages Psychophysiques : Procure une relaxation profonde – Aide à soulager le stress et la tension
Conclusion :
Ainsi, nous voyons bien comment les éléments de la nature sont là pour nous aider à améliorer notre santé physique, émotionnelle, mentale et spirituelle. C’est le cas du sel, car il peut bien nous aider à rétablir le flux d’énergie et d’éliminer toutes négativités imprégnées dans notre champ aurique ou dans notre environnement proche…

Protection personnelle et quotidienne

Pour vous protéger lorsque vous sortez, mettez une poignée de gros sel dans un petit sac, un petit sac en toile de jute, en tissu ou en plastique fait l’affaire. Je préfère personnellement le coton ou les tissus respirant qui offre un meilleur échange. Puis déposez le et gardez le dans votre sac à main ou dans la poche.

Vous pouvez aussi vous servir de cette méthode pour votre voiture. En y mettant un petit sac dans la boite à gant.

Il faut changer le sel tous les mois.

Il faut bien évidemment toujours jeter le sel usagé dans les toilettes et tirer la chasse, le sel doit être jeté dans une eau en mouvement. Ne le jetez jamais dans la poubelle car le négatif absorbé remplirait votre appartement. Evitez également de le toucher.

Protection psychique du sommeil.

Pour protéger votre sommeil et vos pensées, mettez une poignée de gros sel sur une coupelle blanche et sans inscription, ni motifs de préférence, que vous déposerez sous votre lit.

Il faut changer le sel toutes les 3 semaines en le jetant dans les toilettes.

Bain au gros sel 

N’hésitez pas, échangez une poignée d’Euros contre un bon bain, pour lâcher prise et retrouver la sérénité en un seul geste, en quelques minutes vous évacuez le stress et revigorez le corps et l’esprit. Les sels de bain contiennent des sels minéraux et des oligo-éléments, ils sont également enrichis en huiles essentielles. Une poignée de ces sels délassant et tonifiant dans votre bain vont vous permettre de relâcher les tensions du corps et aider l’esprit à organiser les pensées.
Conseils d’utilisation : Jetez une poignée de sel sous l’eau chaude du robinet de votre baignoire puis relaxez-vous dans le bain durant 15/20 minutes. La température de la salle de bain qui doit être d’environ 22 °C, et celle de l’eau de 36 à 38 °C maxi. Pour profiter d’une relaxation maximum installez une serviette éponge roulée sous la nuque. Lâchez prise pendant 15 mn, relâchez entièrement tous vos muscles de la nuque, des bras, des épaules et des jambes, fermez les yeux, et respirez pleinement les senteurs de votre sel de bain. Sortez de votre bain progressivement, sans vous précipiter, et si vous souhaitez un effet raffermissant et tonifiant, terminez par un jet d’eau fraîche de quelques secondes sur tout le corps.Nettoyage et purification du négatif

Pour vous nettoyer des impuretés et ondes négatives, prenez un bain de gros sel et d’huiles essentielles de lavande, vous serez ainsi purifié par le sel et relaxé par l’effet de la lavande. Ce bain vous permet aussi de vous débarasser des choses lourdes que vous avez en vous et qui vous empêche d’évoluer ou de vous élever spirituellement.

Protection du lieu d’habitation, plus simple

Vous pouvez protéger votre lieu d’habitation si vous vous sentez menacé(e) par des personnes mauvaises ou des attaques psychiques en mettant une ligne de sel devant votre porte et une ligne devant chaque fenêtre sur toute la longueur.

A changer tous les 7 jours, toujours en le jetant dans les toilettes et en évitant de le toucher.

Bénir votre sel, (ceci n’est pas obligatoire)

Vous avez deux solutions, soit aller voir le prêtre de votre paroisse pour qu’il le bénisse, soit acheter un kilo de gros sel et faire la chose suivante, inspirée par l ‘ Abbé Julio.

Faites un signe de croix au dessus du sel et récitez cette prière :

Notre aide est dans le nom du Seigneur, qui a créé le ciel et la terre.

Seigneur exauce ma prière, que mon cri monte jusqu’à toi.

Bienfaits gros selgros selmagie gros selpouvoir gros sel

love coach

Fais confiance aux actes, pas aux belles paroles…

En tant que Coach spécialisée dans la dépendance affective, le piège NUMÉRO 1 que je remarque en coaching est celui ci de la part de mes clientes:

 » oui, mais, au début il a tellement été à l’écoute, gentil, il était tout le temps attentif à moi…. BLA BLA BLA « 

STOP IT GIRL !!!

Tout ceci s’appelle de l’IDÉALISATION, mais malheureusement tu idéalises une ILLUSION, je t’explique :

On ne finit pas DÉTRUITE après avoir rencontré un homme aussi charmant! Encore faut-il qu’il le soit vraiment n’est ce pas ? On peut avoir mal à la fin d’une relation amoureuse pourtant saine, et c’est normal.

Mais là, avoue-le, tu es particulièrement Mal, très mal…tu sens que tu n’es plus La même qu’avant… Comme si ton ex avait vampirisé ta partie pétillante et lumineuse.

Malgré ta douleur intense, tu te surprends encore à revivre avec nostalgie les belles paroles de ton ex, qui étaient pourtant plutôt incohérentes avec ses actes, surtout vers la fin de la relation….

Sache que, quelqu’un qui change d’attitude, un jour t’ aime, un jour te négliges, qui ne cesse de te décevoir, te fais du mal qui te fait te sentir peu importante et te dit pourtant qu’il t’ aime est clairement INSTABLE.

Tu ne pourras rien construire de sain sur de telles bases. C’est bien joli d’entendre de belles paroles, (enfin du moins des semblants d’affection), mais, si le comportement ne suit pas, alors cela ne vaut rien !!!!

Et c’est un FAIT !!

Alors à moins que tu veuilles finir à l’hospice pour avoir voulu aider à ta perte un cassos je te conseille de FUIR ce genre de profil pour ton bien.

Car en restant avec tu te manques de respect et d’amour, tu te sacrifies pour quelqu’un qui te laissera sans doute sur le bas côté une fois que tu finiras en mode « serpillère ». Et lui n’aura aucun remord à te laisser dans le mal et continuer sa petite vie.

Je sens souvent mes clientes en début de coaching se culpabiliser car elles ont finit par croire que c’était elles qui n’ont pas fait les choses correctement pour que la relation fonctionne.

Or en général lorsque nous creusons, nous nous rendons bien compte que la communication entre elles et leurs exs était brouillée d’avance.

Comment communiquer comme de façon constructive et saine si une personne se place en dominé et l’autre en dominant ?

CHANGE DE LUNETTES CHÉRIE ET DEVIENT LUCIDE:

📌 Qui serait prête à se mettre en couple avec un enfoiré démasqué dès le début?

📌  » on n’attrape pas les mouches avec du vinaigre », crois-tu que les manipulateurs vont te montrer leur vrai visage d’entrée de jeu pour obtenir ce qu’ils veulent de toi ?

Donc arrête d’IDÉALISER la phase ou tu n’étais pas ACQUISE.

A partir de maintenant, promet toi de te respecter en prenant le temps de bien connaitre la personne avec qui tu te mettras en couple, analyse, pose des questions et surtout écoute ton intuition.

Je te rappelle qu’il n’y a pas de SPECIAL PASS, pour mériter d’être bien traitée de A à Z dans une relation, car tu as de la valeur comme tout être Humain.

Il y a des hommes dignes de ce nom car il ont la maturité et les épaules et la stabilité mentalepour rendre leur femme heureuse et gérer un futur foyer.

Tu ne les vois sûrement pas pour le moment car tu as un travail à faire sur toi pour changer ta vision, mais crois moi, il n’y a pas photo avec tes exs beaux parleurs immatures.

Alors, sèche tes larmes et souviens toi que ce n’est pas le « bla bla » qui compte mais comment l’on te traite.

REJOINS MOI EN COACHING ET FAIS PARTIE DE CES CENTAINES DE FEMMES QUI ON PRIT LEUR VIE EN MAIN POUR ENFIN DEVENIR UNE FEMME INDÉPENDANTE QUI ATTIRE À ELLES DES HOMMES BIENS.

CONTACTE MOI ICI : https://wordpress.com/view/macoachpositive.com

Krystel Fondatrice de Ma Coach Positive: Ancienne grande dépendante affective, j’ai crée un programme de coaching à Distance via Skype. Avec des outils efficaces et des exercices je te fais passer à l’action et prendre conscience de ta valeur qui a toujours été là, mais que tu as oublié. Je te partage tout ce que j’ai expérimenté pour en sortir.






#DEPENDANCEAFFECTIVE

love coach

7 mantras qui vous feront cesser de prendre les choses personnellement

7 mantras qui vous feront cesser de prendre les choses personnellement

Publié par Partagé par la Presse Galactique le 11 Mar, 2019 dans OUTILS EVOLUTIFS | 

Les gens deviennent toxiques et infréquentables lorsqu’ils croient que tout ce qui se passe autour d’eux constitue une attaque directe contre eux ou y participe d’une certaine manière.

C’est la vérité. Réfléchissez-y un moment.

Ce que les gens vous disent et vous font en dit bien plus long sur eux, que sur vous. Les réactions des gens envers vous exposent leurs propres perspectives, leurs blessures et leurs expériences. Si les gens pensent que vous êtes quelqu’un d’incroyable, ou qu’ils pensent que vous êtes un moins que rien, encore une fois, cela les définit davantage, ainsi que la façon dont ils voient le monde qui les entoure.

Bien entendu, je ne suggère en aucun cas que nous ne devrions céder au narcissisme et ignorer tous les commentaires et les avis que nous recevons de la part des autres. Ce que je veux dire c’est que, toute la douleur, la déception et la tristesse émanent directement de notre tendance à prendre les choses personnellement.

Dans la plupart des cas, il pourrait être beaucoup plus productif et plus sain de lâcher-prise des bonnes ou des mauvaises opinions que les autres ont de vous, de faire preuve de sagesse et d’être en accord avec votre propre intuition.

Le principal principe qui sous-tend cela est de …

Être attentif à votre réaction

Lorsque quelque chose de stressant se passe dans un contexte social, comment réagissez-vous? Certaines personnes plongent directement au coeur de l’action – mais souvent les mesures immédiates s’avèrent être nocives. D’autres se mettent en colère ou deviennent tristes. D’autres commencent même à s’apitoyer sur leur sort … et peuvent toutefois se sentir encore plus comme des victimes … pensant: « Pourquoi les autres ne savent-ils pas mieux se comporter? »

Des réactions comme celles-ci ne sont ni saines ni utiles. En fait, chaque fois que votre réaction manque d’un degré conscient d’acceptation, vous prenez probablement les choses de façon trop personnelle. Et vous n’êtes pas seul dans cette situation. Nous faisons tous cette erreur parfois.

Si quelqu’un fait quelque chose avec laquelle nous sommes en désaccord, nous avons souvent tendance à interpréter cela comme une attaque personnelle …

• Nos enfants ne maintiennent pas leurs chambres propres? Ils nous défient délibérément!

• Notre conjoint ne montre pas d’affection? Il ne tient probablement pas autant à nous qu’il ne devrait!

• Nos collègues agissent de manière inconsidérée au travail? Ils doivent certainement nous haïr!

• Quelqu’un nous fait du mal? Tout le monde doit se mobiliser et nous venir en aide!

Certaines personnes pensent même que la vie s’oppose personnellement à elles. Mais en vérité, il n’y a à peu près rien dans la vie qui soit une affaire personnelle – les choses se produisent, ou pas, et elles visent rarement quelqu’un en particulier.

Les gens doivent faire face à des problèmes émotionnels, et cela les rend provocateurs, grossiers, et parfois inconscients. Ils font de leur mieux, mais ils sont parfois inconscients de leurs problèmes. Dans tous les cas, vous pouvez apprendre à ne pas interpréter leurs comportements comme des attaques personnelles, et plutôt voir les suivants comme des interactions non personnelles (comme l’écho d’un chien aboyant dans le lointain, ou le son d’un bourdon bourdonnant), vous pouvez soit choisir d’y répondre avec une mentalité pacifique, ou ne transmettre aucune réponse.

Voici ce dont vous devez vous souvenir …

Les Mantras pour ne pas prendre les choses de façon personnelle: 

Tout comme vous, je ne suis qu’un être humain, et il m’arrive souvent de prendre les choses personnellement quand je suis dans le feu de l’action. J’ai donc adopté une stratégie pour soutenir la pratique qui consiste à être attentif à ma réaction, comme indiquée ci-dessus. En résumé: je me rappelle de manière proactive de ne pas prendre les choses de façon personnelle. Chaque fois que je me surprends en train de faire cela, je m’arrête un moment et je lis attentivement les mantras suivants. Ensuite je prends profondément quelques bouffées d’air frais …

1. Vous ne pouvez pas prendre les choses de façon personnelle, bien que celles-ci puissent sembler être personnelles. Les gens font rarement les choses à cause de vous. Ils les font à cause d’eux.

2. Vous ne pourrez jamais contrôler toutes les choses que les gens disent et vous font, mais vous pouvez décider de ne plus être réduit par eux.

3. Vous intégrerez une véritable indépendance quand vous vous détachez des croyances et des comportements des autres. La façon dont les gens vous traitent est leur problème, la façon dont vous réagissez est le vôtre.

4. Vous devez prendre au sérieux les critiques constructives, mais pas de façon personnelle. Écoutez, puis prenez des decisions en fonction de votre propre intuition et de votre sagesse.

5. Vous êtes assez « bien », assez « intelligent », assez « intelligent », et assez « fort ». Vous n’avez pas besoin d’autres personnes pour valider qui vous êtes – vous êtes déjà une personne de grande valeur.

6. Si vous cherchez vraiment à améliorer votre confiance, votre valeur, et votre estime, cessez de donner cette responsabilité aux autres. Cessez de laisser les autres dominer vos émotions.

7. Toutes les personnes les plus dures, les plus froides que vous connaissez étaient un jour aussi douces qu’un bébé. Et cela fait partie d’une des grandes tragédies de la vie. Donc quand les gens sont grossiers, soyez gentil, soyez attentif, soyez la meilleure personne possible. Accordez-leur la « pause » que vous auriez souhaité recevoir des autres lors d’une « journée difficile », et vous ne serez jamais perdant.

Réflexions après coup

En finissant cet article, toute la violence de notre monde d’aujourd’hui me vient à l’esprit.

Veillez à ne pas vous y attacher.

Faites de votre mieux pour ne pas prendre cela de façon personnelle.

Faites en sorte de lâcher-prise – de sorte à surmonter la haine.

Un petit groupe de personnes pourraient essayer de créer des barrières entre nous, mais nous pouvons tous essayer de trouver un moyen de voler au-dessus de ces défis. Certains pourraient même tenter de nous arrêter avec des armes, mais en nombre, nous pouvons trouver un moyen de nous aider mutuellement. Effectivement, nous sommes nombreux dans ce monde, bien plus qu’on ne le réalise, à être conscient que l’amour est la réponse.

Nombreux sont ceux qui refusent de cesser de croire. Nombreux sont ceux qui ne sont pas achetables. Nombreux sont ceux qui aiment sans condition, qui préfèrent l’amour à la haine, sans refus, avec foi, et sans crainte.

Et cela me donne espoir.

À votre tour…

Comment le fait de ne pas prendre les choses personnellement a-t-il affecté votre vie et vos relations? Avez-vous des idées dont vous aimeriez nous faire part? N’hésitez pas à les communiquer avec nous ci-dessous.

Merci d’avoir lu cet article

Source : www.marcandangel.com

Traduction sur https://www.espritsciencemetaphysiques.com/Partagé par la Presse Galactique

Le Quotidien qui Réunithttps://lapressegalactique.com

love coach

Pourquoi je ne tombe que sur des connards ?

Caroline Michel, Mis à jour le 28/03/17 12:09

Ah ce cher connard… A force de le croiser, je suis lasse, mais bien décidée à comprendre pourquoi je suis abonnée à lui. Mon objectif : le cerner et le fuir. Pour ça, j’ai mené mon enquête auprès de Pascale Piquet, spécialiste des relations amoureuses qui vient de publier « Gagnez au jeu des échecs amoureux ». 

Le connard, un trou noir affectif

Avant tout, j’ai envie de savoir ce qu’est un connard. Parce que qui est connard pour moi ne l’est peut-être pas pour ma voisine. Selon ma grande expérience du connard, ce qui le définit, c’est son petit côté dragueur qui te prend, t’envoie du rêve et ne te rappelle pas. Un schéma que je connais par cœur et dont je ne me défais pas.

Selon Pascale Piquet, spécialiste des relations amoureuses, coach et auteure de Gagnez au jeu des échecs amoureux (Béliveau éditeur), ce que l’on reproche à cette espèce après coup, c’est de nous avoir utilisées. L’experte préfère appeler mon connard un « trou noir affectif » parce qu’il prend, mais donne peu. Il tend un piège dans le seul but d’avoir du sexe. Du coup, une fois que c’est fait, il ne va quand même pas me demander le lendemain matin par SMS si je vais bien et si je souhaite le revoir. Le « trou noir affectif » agit toujours de la même façon : il est indifférent, dominateur, il évite les bonnes manières, il s’amuse et ne veut pas s’engager. J’aime beaucoup son petit surnom de « trou noir affectif » parce que désormais, dès qu’un homme me paraîtra connard, je le verrai tout de noir, tel un trou géant et cette vision m’aidera, je crois, à ne pas y mettre un pied « juste pour voir si avec moi c’est différent ». En tout cas, face à cette définition pointue, rien à dire. Je suis bien tombée sur des connards.

Le connard a toujours existé et non, il n’y en a pas plus aujourd’hui

Je les fréquente tellement que j’ai fini par penser que la Terre ne portait que des connards. Une conclusion désespérante. Tous les autres, les gentils, les amoureux, sont déjà casés (avec mes amies ou mes amis) et voilà que les célibataires devraient se contenter des restes en tombant dans des trous. Sympa. Alors évidemment, il m’a fallu savoir si le connard était partout et si j’étais foutue. La réponse de Pascale Piquet est aussi réconfortante que déprimante. Je m’explique. En fait, si je ne tombe que sur des trous noirs affectifs, c’est parce que j’ai besoin d’affection et que je me jette, sans m’en apercevoir, sur des personnes incapables de me satisfaire. Au fond, je crois que je ne vaux rien et je fonce vers les amours que je crois mériter. Me voilà bien rendue, je manque cruellement de confiance en moi et ça perturbe mes rencontres. Je tombe plus facilement dans le piège, je me laisse séduire par celui qui sait me promettre la lune et ne me tend en réalité qu’un bout de son matelas. Je dois reconnaître que l’experte se trompe peu. C’est vrai, j’ai du mal à croire que je mérite un bel et grand amour, surtout à force d’échecs. Le cercle est vicieux, comme mon connard. C’est parce que je me sous-estime que je vais vers eux. A quoi bon aller vers un type bien, que je décevrai à tous les coups ? Je tends le bâton pour me faire battre : ainsi, c’est moi qui finie déçue.

On ne change pas un connard

J’ai bien essayé de gratter des connards pour qu’ils se transforment en prince charmant (quand ils n’avaient pas disparu en deux jours) pour voir ce qu’il y avait dessous, mais à part un caleçon et une capacité à se foutre de moi, je n’ai rien trouvé. Selon l’experte, on croit toutes, face à un connard, que les choses seront sûrement différentes avec nous (même si l’on manque d’estime, là est toute notre contradiction). On a bien les espoirs que l’on veut. Notre but, justement, reprendre confiance en réalisant qu’on a changé le connard en mec bien. Eh ouais, mais c’est vain. Le connard est plutôt clair et cache rarement son jeu. Mais c’est ça qui nous plaît : on pense qu’on va le sauver, qu’il souffre d’être qui il est. On commence souvent par le sexe, on pense le retenir (et l’attendrir ?) ainsi, mais on se trompe. Il ne cherche que ça, alors une fois qu’il a eu son quatre heures, inutile de lui proposer à dîner. En se donnant trop vite, le connard y voit l’autorisation de jouer.

Je retiens dès lors qu’il est inutile de vouloir changer le connard. De toute façon, ça tombe bien, j’ai décidé de ne plus approcher un mec qui ressemble à un trou noir. Mais comment résister ? Parce que je me connais, quand même. Ça fait presque dix ans que ça dure.

En finir avec le connard

L’objectif est clair, selon Pascale Piquet : il faut être dans le respect de soi, pour faire des rencontres dans le plaisir et non dans le besoin. En étant bien avec moi-même, je n’irai plus vers des hommes en pensant qu’à leurs côtés, je serai mieux. Inutile de me jeter corps et âme sur quelqu’un pour que ça fasse des paillettes. L’idéal est de se répéter qu’il n’y a aucune urgence à aller plus loin avec tel ou tel garçon. Je prendrai désormais le temps de les connaître, autour d’un verre, sans rendez-vous à domicile. Et je ne donnerai pas tout, pas si vite. Car c’est en donnant tout que l’autre prend tout. L’affaire est mathématique.

Dans son dernier ouvrage,Gagnez au jeu des échecs amoureux (Béliveau éditeur), Pascale Piquet explique que choisir la bonne personne n’est pas un jeu de hasard, c’est une stratégie. L’amour repose sur le CRAC, poursuit mon interlocutrice : Confiance, Respect, Admiration, Complicité. Dans les relations avec les trous noirs affectifs, aucun de ces critères n’est respecté. Désormais, c’est clair et net : avant de me lancer, je veillerai à ce que ces quatre termes soient là, présents, ressentis. Car je ne vais pas me mentir à moi-même : à chaque fois que j’ai rencontré un connard, j’ai bien senti qu’un truc clochait, que ça puait, que non, il n’y avait de confiance de ma part (je flippais devant mon téléphone), de complicité naissance, d’admiration réciproque et de respect (tu réponds à mon coup de fil ?) mais je me leurrais, dans l’espoir d’être dans l’erreur, à deux pas du grand amour. Encore une fois, le manque de confiance en moi est pointé du doigt : si j’en avais un minimum, je réaliserai combien je ne suis pas sur la bonne voie.

Désormais, je n’ai qu’une bonne résolution. Penser CRAC et m’avouer ce que je dois m’avouer : quand ça ressemble de près ou de loin à un trou noir, je fais demi-tour. Parce que je le vaux bien, ce chemin joli et respectueux, où demain l’amour triomphera.

Merci à Pascale PIquet www.pascalepiquet.com

coach de vie

Mes secrets pour trouver le sommeil et s’endormir apaisée

Hello les girls !!

Et oui , entre l’hiver, le changement de saison, le froid, le stress quotidien, et la fatigue, il est vrai qu’on est plus facilement épuisée en cette période de l’année.

Malgré cela , il est pourtant fréquent d’avoir du mal à s’endormir alors que l’on est épuisée.

Souvent c’est à cause du stress de nos journées ou de nos petits soucis… on n’arrive pas à décrocher et résultat:

le matin nous sommes déjà exténuées pour commencer la journée.

Voici mes petits conseils pour retrouver un bon sommeil réparateur:

LE SPORT

essayer de pratiquer des exercices physiques afin d’évacuer les tensions et de pouvoir mieux vous canaliser dans des situations stressantes.

Si à la sortie du travail ou bien avant pour les plus matinales vous avez fait du sport, croyez-moi, vous aurez tendances à moins partir au quart de tour si votre collègue de travail vous soûle. 😉

EVITER DE MANGER TROP LOURD / COPIEUX

Le soir essayer de ne pas manger trop lourd ou trop tard, car cela peut être la cause d’une nuit perturbée.

Entre midi et deux: pareil sinon gare au coup de barre.

FAIRE UNE DÉTOX DES ÉCRANS

📖🌙 De temps en temps, au lieu de regarder la tv ou d’être penchée sur des écrans tels que vos téléphones, ordinateur.. programmez vous une soirée lecture.

Avec un bon bouquin qui favorisera votre endormissement et fera travailler votre imaginaire. Si le livre est à votre goût je vous garantie que vous aurez hâte le soir de vous y replonger pour en connaître la suite tout comme quand vous êtes prise dans une super série ;).

L’avantage ici est de défatiguer vos yeux et le silence ambiant après le brouhaha de la journée vous apaisera.

Dans votre bulle,vous créez un vrai moment de détente sans vous en rendre compte.💤

MÉDITATION, LÂCHER PRISE
  • Laissez vos problèmes à demain. Qui sait si demain les choses n’auront pas bougées pour le mieux? parfois nous passons des nuits blanches pour rien.
  • Une petite prière à l’Univers pour le remercier de vous avoir protégée, nourrit, fait voir un couché de soleil, que vos proches soient prés de vous… Gardez des pensées positives de gratitude comme dernières pensées avant de dormir.
  • Vous pouvez aussi vous laisser bercer sur une des multiples vidéos Youtube sur la pensée positive ou le développement personnel et écouter en fermant les yeux, mes préférées sont  » La force qui est en vous » de Louise Hay , celles de Joseph Murphy, ou de Wayne Dyer
LES HUILES ESSENTIELLES

Un des investissements les plus feel good: un diffuseur d’huiles essentielles.

Quelques gouttes d’orange douce (anti-stress, apaisant du système nerveux..) en diffusion avant de dormir, et vous voilà plongée dans un nuage de douceur.

VITAMINES IS LIFE
  • Mangez le plus sainement possible 🙂 : légumes, fruits à gogo et bien sûr repas maison si possible pour éviter les produits transformés.
  • Chez nous les filles il est très fréquent que nous manquions de fer, et/ou de magnésium
  • Avant de vous installez confortablement dans votre lit préparez vous  vos petits compléments alimentaires ( en ayant demandé l’avis d’un médecin avant ) , pour ma part le soir c’est TARDIFERON ( fer), MAG 2 ( magnésium) et levure de bière pour la peau et cheveux.
  • Il m’arrive aussi de faire une cure d’huile de bourrache/onagre très bon pour nous les femmes qui apaise les douleurs menstruelles et hydrate la peau en profondeur.
    • Une petite tisane NUIT CALME 🍃
    • Une ambiance tamisée
    • Le portable en mode avion ✈️pour la nuit et voila vous semblez déjà bailler derrière vos écrans 😉 ☁️☁️💤☁️💤☁️

GOOD NIGHT

Krystel, life coach de Ma Coach positive

love coach

Pourquoi Il Faut Arrêter de Sortir Avec Les “Hommes qui ont du Potentiel” par Elise

Elise

Pourquoi Il Faut Arrêter de Sortir Avec Les “Hommes qui ont du Potentiel”

Elise

Partager sur facebookPartager sur twitterPartager sur linkedinPartager sur email

La notion d’ « homme qui a du potentiel » est le piège dans lequel de nombreuses femmes tombent et perdent un temps précieux à attendre qu’un homme révèle ce qu’il peut être ou ce qu’il peut faire. En réalité, passé un certain âge, un homme qui a un potentiel l’a déjà manifesté, ou n’en a pas.

Qui sont ces « hommes qui ont du potentiel » ?

« C’est vrai… il n’est pas parfait, mais il a du potentiel. »

À cette réplique, je te dirais « Quitte-le » ! Quitte-le, non pas parce qu’il n’est pas parfait, l’amour n’attend pas que l’autre soit « parfait », mais juste une authentique personne aimante et digne d’amour. Quitte-le parce que c’est un « homme qui a du potentiel ». Cette idée peut te paraître parfaitement paradoxale : en effet, l’idée de potentiel est ce qui invite à parier sur un individu dont on sent qu’il pourra développer des compétences encore latentes. C’est ainsi qu’on prend en compte le potentiel d’un élève pour l’orienter, et pas seulement ses notes, ou qu’on embauche un candidat sur un profil prometteur plus que sur ses compétences déjà acquises.

L’homme qui a du potentiel est lui aussi quelqu’un qui n’a pas révélé tout ce qu’il peut être et tout ce qu’il peut faire. En théorie, ce n’est pas un problème : nous sommes tous en constant développement, et nous progressons constamment. Mais en pratique, cela est très différent. Avoue que si tu restes avec un homme « parce qu’il a du potentiel », c’est que tu as du mal à trouver d’autres raisons de rester à ses côtés. Tu n’énumères pas un grand nombre de qualités avec en perspective leur développement et l’apparition d’autres qualités que tu pressens. Tu parles d’atouts que tu espères voir apparaître, et qui sont donc par définition, pour l’instant, une absence de qualités !

De plus, contrairement à la situation d’un élève ou d’un employé doté de potentiel, nous nous situons ici sur le terrain de l’amour : la compétence qui manque est donc une qualité relationnelle, une qualité de petit ami, ou encore une habileté professionnelle ou sociale qui affectera ton couple s’il ne la développe pas. C’est un défaut plus grave que ne de pas maîtriser un logiciel ou d’avoir besoin de cours particuliers d’anglais !

Enfin, la notion d’ « homme à potentiel » est liée à celle d’ « homme immature ». Aucun homme (ni aucune femme) ne peut se vanter d’avoir fini son développement, même à la veille de sa mort. Mais si un homme n’a même pas commencé ce développement, passe ton chemin : c’est un homme-enfant.

Que veut dire «  ne pas avoir révélé tout son potentiel » ? Faut-il attendre d’un homme qu’il ait déjà atteint tous ses objectifs quand nous le rencontrons ? Non : un homme qui vient de créer son entreprise et qui n’arrive pas encore à se payer n’appartient pas à la catégorie dont nous parlons. Il manifeste déjà son ambition, sa ténacité et sa créativité. Il n’a pas encore eu le temps d’en donner toute la mesure, mais tout cela n’est pas à l’état de simple potentiel, de fantasme bien confortable parce qu’il ne se réalisera jamais.

De même, un tout jeune homme est nécessairement, pendant une période de sa vie, un pur potentiel. Il est très difficile de dire à partir de quel âge les compétences d’un homme sont supposées passer du potentiel au réel, et donc à partir de quel moment tu es censée ne plus faire preuve de patience. Cela dépend du parcours choisi, des histoires de chacun qui peuvent être des facteurs qui ralentissent une évolution, cela dépend aussi des buts que l’on se fixe.

La règle à retenir à celle-ci : l’ « homme à potentiel » n’est plus pour toi à partir du moment où tu as commencé à révéler le tien. 

L’ « homme qui a du potentiel » te fait perdre ton temps

Quand Michelle La Vaughn Robinson a rencontré Barack Obama, il n’était pas encore le président des États-Unis, mais bel et bien un jeune homme plein de potentiel ! Certes. Mais il n’était pas un « homme qui a du potentiel ». Il était déjà brillant, travailleur et engagé dans sa communauté.

Les hommes dont nous parlons n’ont que leurs paroles et leurs plans sur la comète, et ils n’ont pas fait le premier pas pour les accomplir. Un indice te permet de soupçonner qu’il n’aura jamais que du potentiel : quand il te parle de ses rêves, cet homme se donne une série d’excuses pour expliquer qu’il n’ait encore rien accompli. Il présente ces excuses comme une fatalité et se victimise : « Ah, si j’étais dans tel pays, j’aurais déjà fait fortune ! », « Le problème, c’est les lois françaises, qui freinent les ambitions ! », « Si je n’avais pas eu des parents divorcés, je croirais sans doute au mariage », « Si j’étais né dans une autre famille, j’aurais eu les moyens et les contacts pour me lancer ! », ou encore « Dans ce milieu, il n’y a que le piston qui marche ».

Une autre situation doit t’alerter. Si tu y réfléchis vraiment, le potentiel que tu imagines chez cet homme correspond-il à ses rêves… ou aux tiens ? Tu as peut-être projeté sur lui l’image de l’homme que tu voudrais qu’il soit.

Dans les deux cas de figure, l’homme qui se contente d’avoir du potentiel ne le manifestera jamais.

Et si tu avais le syndrome du coach ?

Tu perds ton temps avec lui. Tu sais que c’est un risque…

Alors pourquoi restes-tu avec lui ? Pourquoi tant de femmes s’attachent à de tels hommes et leur donnent une patience qui ne sera jamais récompensée, puis finissent pas les quitter, usées et désabusées, ayant perdu des années à leurs côtés ?

Parce que nous sommes nombreuses à être atteintes du « syndrome du coach ». Ce syndrome, je viens d’en inventer le nom ! Mais ce qu’il désigne est vieux comme le monde. Tu as déjà sûrement entendu parler du « syndrome de l’infirmière » ? Il s’agit de cette tendance qu’ont la plupart des femmes à être attirées par des hommes qu’il faut réparer, parce qu’elles sont empathiques et altruistes, puis piégées par l’impression valorisante d’ « aider » leur homme. Tu peux décliner ce modèle à la situation qui attache une femme déterminée, structurée et ambitieuse à un homme qui n’a pas commencé à se construire. Elle n’est pas son infirmière ni son psy dans ce cas, mais sa coach de vie.

Alors certes, un couple est l’espace idéal pour se révéler et se renforcer. Dans un couple, on se fait grandir, on se motive, on se coache mutuellement ! C’est même un des merveilleux apports d’un mariage qui fait de deux êtres qui s’aiment un Power CoupleMais si ce coaching n’est pas mutuel, il y a un problème : il y aura une coach frustrée devant un homme aux qualités virtuelles, ou pire… un coach qui a réussi son travail, et un « client » satisfait qui le remercie et le quitte, très content du travail réalisé sur lui, et qui va faire profiter une autre de ce potentiel révélé !

Enfin, dis-toi que l’on peut embaucher sur du potentiel : ce n’est pas très grave, le licenciement existe. En revanche, en amour , l’enjeu est bien plus grand qu’une baisse de productivité et de bénéfice temporaire : il s’agit de ton temps et de ton cœur.

Tu peux engager un employé qui a du potentiel, mais tu ne dois t’engager qu’avec un homme qui montre d’ores et déjà ce dont il est capable pour toi, pour lui et pour vous.

Elise

Elise

L’amour est ma valeur première. Je suis convaincue qu’en cherchant l’harmonie en couple, nous trouvons la part de nous-même la plus rayonnante. Alors soyons brillantes et influentes: aimons et vivons avec générosité et intelligence. Nous sommes fortes, nous sommes belles, nous sommes libres. Nous nous donnons le pouvoir, de Femme à Femme. Inspirons-nous les unes des autres pour changer nos vies et le monde qui nous entoure.TOUS MES ARTICLES

coach de vie, love coach

La dépendance affective, ce fléau: De la dépendance à la libérté

Hello, 

Aujourd’hui je souhaite te partager cette conférence où Guilaine Lipski, nous explique si bien les mécanismes de la Dépendance affective.

J’adore écouter cette femme sur Youtube car c’est comme si avec elle tu prenais un énorme recul sur les relations toxiques er que tu comprenais avec paix et sagesse le but de ces relations.

Comme je te le répète souvent si tu me connais  ( mes clientes le savent bien hihi 🙂 ):

Tant que tu seras en déséquilibre à cause de tes blessures du passé qui créent un vide en toi, tu seras automatiquement attirée et attirante pour des personnes au profil « toxique » ou au mieux des personnes avares d’amour/ égoïstes.

Même si le travail sur soi est long, il en vaut clairement la peine, car la clé est unique pour cette problématique :

APPRENDRE À S’AIMER ❤️

Ce qui veut dire:

✨Vouloir le meilleur pour toi,

✨chercher des relations d’amour sans montagnes russes ( sans passages douloureux à répétitions )et saines ( dans lesquelles tu te sens sécurisée car la relation est stable et que tu te sens importante tous les jours )

Savoir quitter une personne sans regret car tu n’es pas prête à sacrifier ta santé, ton  bien-être, enfin ta vie quoi !!!!!….. pour récolter des miettes. ( whaouuu 😍 super les miettes quelle belle récompense 🔫 )

ne plus te dévaloriser toute seule et saboter ta vie à cause des fausses croyances ( en donnant de la valeur aux phrases assassines de papa, maman, camarades de classe… qui sont clairement fausses et ne te définissent en aucun cas )

✨ être convaincue que tu mérites d’être heureuse et aimée et respectée car tu sais que tu as de la valeur et que c’est la moindre des choses pour pouvoir rester dans ta vie.

En fait il y a des moments dans la vie ou tu dois te choisir TOI !!! car HORS DE QUESTION de gâcher ta vie dans des relations auto-destructrices. 😉

Si tu as besoin d’aide sache que j’ai crée un programme de coaching spécial pour sortir de la dépendance affective.

J’ai connu cet enfer et j’en suis sortie aujourd’hui je te donne les clés.

Bon visonnage et à bientôt peut-être.

Bisous Krystel 

MA COACH POSITIVE