Les signes de la Dépendance Affective

2O COMPORTEMENTS ET ATTTUDES SIGNES DE DÉPENDANCE AFFECTIVE:


  • Ne pas exprimer son désaccord par peur de représailles;
  • Commettre des gestes en désaccord avec ses valeurs ou désirs pour ne pas déplaire ou encore pour être aimé et apprécié;
  • Attribuer tous les mérites à l’autre ou aux circonstances;
  • Ne pas assumer sa part de responsabilité de ses échecs relationnels;
  • Laisser l’autre choisir sur à peu près tout;
  • Culpabiliser l’autre du manque d’attention qu’il nous accorde;
  • Insister pour que son partenaire soit toujours là;
  • Multiplier les rencontres amoureuses;
  • Rester dans une relation qui ne convient plus;
  • Être dans le « tout ou rien » : un jour on vit l’amour fou, la grande passion, et au moindre conflit, on envisage la rupture;
  • Utiliser toutes sortes de stratégies pour séduire l’autre, pour s’assurer de sa présence;
  • Vivre pour l’autre et à travers l’autre : on manque d’intérêt pour sa propre vie;
  • Capable d’un grand dévouement et même prêt à tout abandonner ou négliger ce que nous avons de plus précieux pour ne pas déplaire au nouveau partenaire;
  • Tendance à vivre avec son partenaire de l’isolement pour protéger son illusion de bonheur, pour se rendre indispensable à celui-ci et pour lui éviter l’occasion d’avoir des distractions;
  • Aimer pour deux : même devant l’infidélité ou le désintéressement évident de l’autre, demeurer convaincu que la relation est possible;
  • Pardonner tout, même l’impardonnable;
  • Se contenter de peu et, au moindre indice de tendresse, s’accrocher à la possibilité d’un amour grandissant et espérer l’amour de l’autre;
  • Espérer que nos efforts, notre abnégation ou même notre soumission nous amèneront l’affection, l’appréciation et la valorisation;
  • Vouloir être rassuré souvent ou constamment;
  • Demander sans cesse des preuves d’amour.

En plus de tout cela, une personne dépendante affective se ment à elle-même.

Elle refuse souvent de voir qu’elle demande beaucoup d’énergie à ses proches, ses collègues et son partenaire amoureux.

La dépendance affective est un aimant à relations déséquilibrées voir toxiques, comment attirer quelqu’un d’équilibré en étant soi-même en déséquilibre affectif? 

Pour garder l’amour de l’autre le dépendant affectif emploie lui aussi des comportements toxiques, il manipule, culpabilise, se place en victime, il aime de façon immature ( colère, caprices, bouderies, chantages déguisés ou non, choix radicaux sous l’impulsion des émotions…).

La loi d’attraction qu’on le reconnaisse ou non est partout: Si l’on n’a pas guéri ses blessures, ou fait un travail sur nous et que nous sommes encore en déséquilibre affectif, nous attirons à nous des personnes en déséquilibre aussi.

Pour casser ce cycle de relations destructrices et malsaines, une seule solution: travailler sur soi avec courage, lucidité et bienveillance. Les résultats POSITIFS ne viendront pas du jour au lendemain, mais ils viendront si vous ne lâchez pas…

ET, Maintenant, que dois-je faire?

Vous vous reconnaissez comme dépendant affectif?

Voilà une première étape de franchie!

Maintenant, il s’agit d’apprendre à gérer ces pulsions et de composer avec cette dynamique, afin d’avoir de meilleures relations,

Voici quelques idées pour y arriver :

  • Reconnaître comme normal et valable son besoin d’être aimé;
  • Avoir de la compassion pour ses besoins et ses blessures;
  • En parler avec bienveillance pour soi;
  • Reconnaître que l’on ne s’aime pas;
  • Apprendre à s’aimer;
  • Faire des actions permettant d’aller vers une plus grande autonomie dans ses relations affectives;
  • Trouver des centres d’intérêt personnels, qui ne dépendent pas de tel ou telle personne. ( peinture, voyages, arts, chant, danse…)
  • Prendre la responsabilité de ses besoins;
  • S’affirmer, avoir confiance en soi et améliorer son estime personnelle;
  • Pratiquer le « lâcher-prise » à l’égard des autres;
  • Demander de l’aide;
  • Se pardonner.

 Bien évidemment c’est plus facile à dire qu’à faire et s’y tenir toute seule n’est pas évident, voilà pourquoi je te conseille de te faire coacher, par la spécialiste de la dépendance affective : MA COACH POSITIVE 😉

Quel meilleur investissement que celui que l’on fait sur soi-même ? 

XOXO

Vous avez besoin de plus d’info ?

j'offre une mini séance découverte téléphonique de 20 minutes
07 67 15 46 90

Contactez moi
%d blogueurs aiment cette page :